Gérez les versions de votre code avec Google Code

Je cherchais pour mes développements Rails une solution simple pour sauvegarder les différentes versions de mon code. En premier lieu, j’avais fait le choix d’installer sur ma machine Ubuntu un serveur Subversion, mais elle n’est pas en ligne en permanence, or j’ai besoin de pouvoir faire ces sauvegardes à distance quand je suis sur la route.

En explorant les diverses solutions d’hébergement disponible sur Internet, je suis tombé sur l’offre de Google, Google Code. Cette solution est presque parfaite, si vous souhaitez partager votre code avec la communauté; en effet, le code stocké doit l’être sous une licence open source.

Google Code

Vous disposez alors, en anglais, d’outils qui vont vous permettre de gérer votre développement :

  • Une page d’accueil pour expliquer votre projet
  • Une page de téléchargement pour publier des versions téléchargeables de votre solution
  • Un wiki pour fournir la documentation ou des informations sur vos développements
  • Une application de gestion des bugs
  • Une page pour récupérer le source de votre code, soit en le consultant en ligne, soit en l’extrayant au travers de Subversion.

Vous pouvez choisir d’ouvrir la mise à jour du code à toute la communauté ou à certains utilisateurs uniquement, voire même vous réserver ce privilège. La lecture du code, par contre, est possible à tous les internautes.

En utilisant les possibilités d’intégration de Subversion dans Netvibes, vous obtenez un confort de gestion des versions vraiment appréciable.

Note : j’ai eu le problème, je vous fait partager la solution : lorsque vous souhaitez restreindre les mises à jour du code à certains utilisateurs authentifiés, vous devez saisir votre nom d’utilisateur Google (jusque là pas de problème), mais pas votre mot de passe Google ! C’est le mot de passe Google Code (auto généré) qui est le bon. Vous le trouverez en navigant vers la page des préférences code.google.com/hosting/settings.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *